Un Boost à ceux qui n’aimes pas leurs boulot :)

        Lula Da Silva est né dans un village au brésil. Sa mère élève seule les 8 enfants suite au départ du père qui fuyait la misère.
A l’âge de dix ans, Lula quitte l’école et contribue aux frais du foyer. Pour cela, il a travaillé en tant que cireur de chaussures, ouvrier dans une station de service.
Arrivé à l’âge de 14 ans, il était ouvrier métallurgique. A cette période pendant l’exercice de ce métier, il a perdu un doigt, son articulaire gauche dans une des machines.

Il a également été mécanicien, vendeur de légumes.. Jusqu’à être un jour Président du Brésil.

Quand il a exercé tous ces métiers, il a gagné en expériences, compétences, force physique et moral, et une construction de liens sociaux.
C’est pour cela, quand il a eu le poste de président, il avait les épaules solides, il avait des atouts en plus qui l’ont forgés dans ce but indirectement.

Pensez-vous que Lula Da Silva quand il était cireur de chaussures pensait devenir un jour président?

Le résultat final ne compte pas, ce qui compte c’est l’aventure et l’endurance, que si seulement vous les vivez pleinement avec conviction vous arriverez surement à la finalité et vous comprendrez pourquoi vous faîtes tel ou tel métier même si il vous déplaît.

Nous ne possédons pas la science qui nous permet de connaître notre futur, il faut vivre pleinement vos expériences professionnelles et apprendre le maximum de ces expériences pour avancer. C’est comme des muscles que vous stimulés en salle de sport, vous portez du poids, de plus en plus lourd pour renforcer vos muscles. Si vous n’êtes pas conscient de ce cheminement, jamais vous utiliserez vos muscles pour porter des choses lourdes ; )

Il y a un passage que j’aime beaucoup du livre Mektoub de Paulo Coelho,

« Imaginez une chenille. Elle passe la plus grande partie de son existence à regarder d’en bas les oiseaux volés, et s’indigne de son propre destin et de sa forme.  » Je suis la plus méprisable des créature, pense-t-elle, laide, répugnante, condamnée à ramper sur la terre ».

Un jour, cependant, la Nature lui demande de tisser un cocon. La voilà effrayée: jamais elle n’a tissé de cocon. Croyant être en train de bâtie sa tombe, elle se prépare à mourir. Bien que malheureuse du sort qui était le sien jusque-là, elle se plaint encore à Dieu ;  » Au moment où je m’étais enfin habitué, Seigneur, vous me retirez le peu que je possède! ». Désespérée, elle s’enferme dans son cocon et attend la fin.

Quelques jours plus tard, elle constate qu’elle s’est transformée en un superbe papillon. Elle peut voler voler dans le ciel et les hommes l’admirent. Elle s’étonne du sens de la vie et des desseins de Dieu.« 

Ne regardes pas sous tes pieds ( proverbe arabe haha), mais regardes plus loin.. et ai confiance en ce qui t’attends, car il y a une raison à tout et le but derrière existe même si tu ignores son existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue